twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Tunisie a lancé un appel d’offres pour l’octroi des licences relatives à l’Internet des objets

mercredi 15 février 2017

Le ministère tunisien des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique a décidé de dynamiser son segment de l’Internet en accordant des licences pour l’Internet des objets (IoT). L’appel d’offres y afférent a été lancé il y a quelques jours. Les entreprises qui deviendront adjudicataires de ces licences opèreront sur la bande 863-870 MHz.

D’après le ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique, l’Etat a décidé de cette action conformément à la mise en œuvre du plan national stratégique et du programme de développement de la Tunisie numérique. Sur les ondes de la radio nationale tunisienne, le 08 février 2017, Anouar Maaroufi, le ministre tunisien des TIC, avait déclaré que la licence sera accordée à un prix symbolique à tous ceux qui en feront la demande, sans exception.

L’IoT consiste à doter des objets qui nous entourent (appareils électroménagers, montres, télécommandes...) d’une capacité à communiquer, traiter des informations, prendre des décisions. En clair, les rendre intelligents pour qu’ils soient capables d’envoyer des informations et des commandes sans intervention humaine

Dans un souci d’efficacité et de transparence, le ministère indique qu’il a pris en considération les avis de sept startups, en réponse aux consultations élaborées par l’Agence Nationale des Fréquences entre le 20 mai et le 17 juin derniers, pour l’élaboration des conditions et des modalités d’attribution des Licences IoT.

Lors d’un séminaire organisé le 1er juin 2016 par l’Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES), Hatem Ben Salem (photo), son directeur, avait déclaré que « l’investissement dans le secteur de l’Internet des objets peut aider à créer des investissements, des entreprises et des richesses pour la Tunisie ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 15 février 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)