twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Sonatel et sa Livebox, un abus de plus ?

mardi 4 septembre 2012

Les clients abonnés à l’offre ADSL d’Orange au Sénégal ont diverses expériences clients selon le niveau de la qualité de leur ligne téléphonique et selon qu’ils soient peu ou prou éloignés de leur central téléphonique de rattachement. Mais de manière générale, la connexion internet par ADSL au Sénégal est plutôt médiocre pour diverses raisons allant du mauvais état dans lequel se trouve le vieux réseau de cuivre, à la faiblesse du débit réel atteignable, en passant par la multitude de sous-traitants intervenant sur ce réseau de cuivre.

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur la fameuse Livebox, le modem-routeur phare distribué par la Sonatel depuis plusieurs années. La plus part des clients ADSL qui ont ce modem ADSL se plaignent de devoir redémarrer pratiquement toutes les deux heures leur modem pour retrouver le service internet. J’ai vérifié et j’ai effectivement constaté que la Livebox perd la synchronisation très fréquemment et qu’un redémarrage est indispensable pour retrouver un service plus ou moins correct pour encore quelques heures de quiétude. La Sonatel loue actuellement cette Livebox à 2500Fcfa/mois à ses clients et les frais de mise en service sont à 15.000Fcfa ceci malgré une qualité de service très en dessous des normes internationales en la matiére.

En jetant un coup d’œil sur l’histoire de la Livebox, nous avons découvert que celle distribuée par la Sonatel est la Livebox 1.1, s’en est suivi une Livebox 1.2 qui n’a vraisemblablement jamais été déployée par la Sonatel. Nous avons très bêtement essayé de voir à quelles conditions France télécom fournissait ce même terminal à ses clients en France et surtout à quelles conditions se faisait l’échange en cas de sortie d’une nouvelle Livebox. Grande a été notre surprise d’apprendre que cette Livebox 1.1 n’est plus fournie aux clients ADSL en France depuis 2008 après la sortie de la version 1.2. Très bizarrement, 2008 correspond plus ou moins à la période à la quelle la Sonatel a commencé à distribuer la Livebox 1.1 au Sénégal. Cet article du site spécialisé Ariase.com nous informe qu’à la sortie de la nouvelle Livebox 1.2 en 2008, la version 1.1 (la notre) était bradée à 9 euros (5900Fcfa) par France Telecom pour vider son stock. Il faut croire que la Sonatel a vraisemblablement aidé sa maison-mère à vider son grenier en nous louant 2500Fcfa/mois ces Livebox 1.1 désormais devenues ringardes pour les clients français et qui ne valaient en réalité à la vente (en France) que 5900Fcfa (faudrait peut étre y ajouter les frais de transport et de dédouanement vers le Sénégal).

Contrairement à Sonatel, en plus de louer la Livebox à 3 euros/ mois (2.000Fcfa), France Telecom permet à ses clients qui le souhaitent d’acheter ce modem-routeur à environ 59 euros (38 000Fcfa). Et depuis quelques années, le changement de Livebox est gratuit en cas de sortie d’une nouvelle version lorsque le client louait sa Livebox.

Nous vous donnons tous ces détails pour vous permettre de mieux apprécier l’annonce faite par la Sonatel cette semaine du lancement de la Livebox2 au Sénégal. Cette annonce s’accompagne de conditions plutôt surprenantes pour un opérateur qui a toujours dans son réseau une version de Livebox obsolète dont les prestations laissent réellement à désirer. Précisons d’abord que la Livebox n’est disponible qu’au client Adsl 1méga, Dual Play et Triple Play, tous les clients abonnés à l’offre Keur Gui Kheweul + Internet prépayé n’ont jamais pu en bénéficier et resteront dans cette situation avec cette nouvelle version. Ainsi, pour tout nouvel abonné ADSL post payé, les frais d’accès à la Livebox2 seront de 20.000Fcfa (30 euros), à cela va s’ajouter une redevance mensuelle de 4.000 Fcfa (6 euros, le double du tarif de location de ce même boîtier par France Telecom à ses clients). Pour les clients déjà abonnés à une offre 1méga ou plus et déjà détenteurs de la désormais vieille Livebox 1.1, ils pourront avoir la nouvelle Livebox2 en s’acquittant de frais d’accès de 15.000Fcfa (22 euros) et loueront la Livebox non plus à 2500 Cfa (4 euros) mais plutôt 4000Fcfa (6euros). Rappelons que ce remplacement est gratuit en France pour ceux qui louaient leur ancienne Livebox.

Ces types d’abus de la part des opérateurs télécoms sont encore possibles au Sénégal à la faveur de l’inertie de nos associations de consommateurs qui sont loin d’inquiéter les acteurs de notre marché des télécommunications. La seule arme qui reste aux consommateurs est le libre choix d’acquérir un modem-routeur classique sur le marché à environ 30.000Fcfa (Sans faire de pub, je recommande vivement Connectis House). Il est important que la Sonatel sache qu’elle a intérêt à ce que les clients prennent sa Livebox pour accéder à des services supplémentaires qui sont le plus souvent payants, donc générateurs de revenus supplémentaires. Partant de là, le client ne devrait pas avoir à payer pour ce modem-routeur qui est là pour permettre à la Sonatel d’accroître ses revenus.

Encore une fois, je me pose de sérieuses questions sur l’efficacité de l’agence de régulation des télécommunications (ARTP) dont l’une des principales missions est de protéger les consommateurs contre d’éventuels abus dont les opérateurs peuvent être les auteurs.Voilà ce à quoi méne l’echec de la régulation sur un marché des télécommunications.

Le modou-modou des télécoms.

(Source : L’Afrique des télécoms, 4 septembre 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)