twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Guinée succède au Gabon à la tête du Conseil africain des régulateurs de télécommunications

vendredi 19 avril 2024

Le Conseil africain des régulateurs a été fondé en 2017 par l’Alliance Smart Africa pour accélérer son ambition de faire des TIC un moteur du développement économique et social en Afrique. L’organisation est dirigée depuis 2022 par le Gabon.

Mamady Doumbouya, directeur général de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications de Guinée (ARPT), est le nouveau président du Conseil africain des régulateurs de télécommunications (CAR). Il a été élu par ses pairs pour diriger l’organisation au cours des deux prochaines années à l’occasion de la réunion du CAR qui se tient du mercredi 17 au vendredi 19 avril à Lilongwe au Malawi.

A son nouveau poste, M. Doumbouya coordonnera les activités du CAR. Cet organe consultatif de l’Alliance Smart Africa a pour missions principales de renforcer la collaboration africaine, permettre aux régulateurs de travailler plus étroitement, soutenir le programme de transformation numérique, stimuler la révolution technologique sur le continent, créer un marché numérique unique et commun en Afrique.

M. Doumbouya remplace Célestin Kadjidja, président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes du Gabon (ARCEP). Le régulateur des communications gabonais était à la tête du CAR depuis 2022.

«  Depuis sa fondation, le CAR s’est efforcé de mener à bien des projets ambitieux, tels que le Réseau africain unique et l’harmonisation des cadres juridiques pour les services OTT. […] Les lignes directrices sur l’itinérance et les communications internationales, adoptées et mises en œuvre dans plusieurs de nos pays, illustrent notre engagement collectif envers la réduction des coûts de communication et la promotion d’une connectivité sans frontières  », a déclaré M. Kadjidja.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 19 avril 2024)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 19 266 179 abonnés Internet

  • 18 595 500 abonnés 2G+3G+4G (96,58%)
    • 2G : 12,95%
    • 3G : 24,60%
    • 4G : 62,45%
  • 334 642 abonnés ADSL/Fibre (1,71%)
  • 334 875 clés et box Internet (1,71%)
  • 1162 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,74%
  • Internet mobile : 98,26%

- Liaisons louées : 3971

- Taux de pénétration des services Internet : 106,84%

(ARTP, 30 septembre 2023)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 56,70%
(Internet World Stats 31 décembre 2021)


- + de 10 000 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2023)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 382 721 abonnés
- 336 817 résidentiels (88,01%)
- 45 904 professionnels (11,99%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 30 septembre 2023)

Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 21 889 688 abonnés
- Taux de pénétration : 123,34%

(ARTP, 30 septembre 2023)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik