twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Guinée équatoriale multiplie les contacts bilatéraux pour développer son secteur TIC et télécoms

lundi 9 avril 2018

La Guinée équatoriale, généralement très discrète dans les domaines de l’innovation technologique aux niveaux sous-régional, continental et même mondial, semble décidée à soutenir l’éclosion de son secteur TIC et télécoms. Depuis le début de l’année 2018, son gouvernement multiplie à cet effet des contacts bilatéraux avec divers pays amis.

Le 8 avril 2018, lors de la visite de Ram Nath Kovind, le président indien, à Malabo, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président de la République de Guinée équatoriale, a évoqué avec son homologue le désir du petit pays de renforcer la coopération économique dans divers secteurs stratégiques, notamment les télécommunications et les TIC.

C’est véritablement lors du séjour de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, en Tunisie, le 27 février 2018, que s’est manifesté le désir de la Guinée équatoriale de transformer son secteur des TIC et télécoms. Le ministre équato-guinéen des Transports, des Postes et des Télécommunications, Eucario Bacale Angue, avait alors signé un accord de coopération dans le domaine du développement technologique avec Anouar Maarouf, le ministre tunisien des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique.

Quelques jours plus tard, le 16 mars 2018, la Guinée équatoriale discutait d’une potentielle coopération dans les TIC et télécoms avec le Maroc. Les échanges s’étaient tenus à Malabo, entre Eucario Bacale Angue, et l’ambassadeur du Maroc en Guinée équatoriale, Ghoulam Maichane.

La Guinée équatoriale est l’un des nombreux pays d’Afrique, sérieusement touchés par la crise du pétrole. Aujourd’hui, la petite nation, consciente que sa dépendance à la seule manne pétrolière n’est plus une solution viable, se sent l’obligation de diversifier son économie en capitalisant sur le numérique longtemps laissé dans un coin.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 9 avril 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)