twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kheweul et Freenom veulent connecter l’Afrique gratuitement

vendredi 29 novembre 2013

Kheweul et Freenom ont annoncé aujourd’hui une co-entreprise afin de fournir des sites web gratuits avec un nom de domaine gratuit pour tous les africains.

Sous la nouvelle marque Freenames, chaque utilisateur d’Internet en Afrique sera capable d’obtenir un site web gratuit avec un nom de domaine gratuit en utilisant un téléphone, une tablette ou un ordinateur.

Les partenaires du projet croient que fournir une présence gratuite sur internet avec un nom de domaine gratuit augmentera substantiellement le nombre des sites web africains et renforcera énormément la qualité du contenu local africain. Cette croissance de la communication électronique connectera les communautés et les affaires à travers l’Afrique et établira les fondements pour plus de développement électronique.

Tous les sites web gratuits seront disponibles sur un nom de domaine africain gratuit. Les domaines gratuits sont très populaires sur le continent. Des pays comme le Gabon (.GA), le Mali (.ML) et la république de l’Afrique Centrale (.CF) ont déjà sauté le pas et ont mis leur extension de domaine gratuitement à la disponibilité de tous dans leur propre pays et à l’étranger.

La révolution du gratuit durant la dernière décennie a permis à des milliards de personnes d’être présentes sur internet et de s’exprimer. La recherche, le courriel et les réseaux sociaux gratuits ont changé considérablement le paysage numérique. Les cartes SIM gratuites ont créé un nouveau modèle pour le secteur des télécommunications et ont transformé le paysage des TIC en Afrique. Maintenant, les sites web gratuits et les domaines gratuits permettront aux africains d’accroître leur présence sur le web et faire du continent une partie indispensable pour l’économie digitale globale.

Les utilisateurs disposant d’un téléphone intelligent ou d’un ordinateur peuvent enregistrer un nom de domaine, créer ou choisir le design d’un site web et changer leur site web gratuit pour l’adapter à leurs désirs. Dans cette perspective, Freenames utilisera un outil novateur de construction de site web disponible sur les téléphones intelligents, les tablettes et les ordinateurs. Ceci permettra aux utilisateurs novices d’obtenir une présence sur la toile.

Mouhamet Diop, Directeur général de Kheweul a déclaré, « Fournir un plan de base gratuit d’hébergement web avec un domaine africain gratuit est une bonne chose pour les affaires. Nous désirons permettre à tous les africains de jouer un rôle actif sur internet, non seulement en tant que consommateurs mais également en tant que créateurs de contenu et en tant qu’entrepreneur dans le domaine des affaires en ligne ».

Freenames encouragera tous ses utilisateurs à établir leur présence gratuite en ligne avec des services supplémentaires comme la programmation des scripts, les certificats SSL et les technologies du commerce électronique. Les revenus dérivés de ces services supplémentaires seront rentables pour les utilisateurs qui continueront à utiliser les services de base gratuitement. Freenames s’attend à convertir 1 à 2 pour cent de sa base d’utilisateurs en utilisateurs qui demandent des services payés.

Joost Zuurbien, PDG de Freenom a déclaré, « les registres africains de domaines de premier niveau sont déjà très populaires en dehors de l’Afrique. Nous croyons fermement que de plus en plus d’utilisateurs de la communauté africaine commenceront à utiliser des domaines africains si un plan d’hébergement web gratuit leur est offert ».

Freenom a collaboré avec trois registres africains de domaine de premier niveau mais s’attend à ce que d’autres pays africains s’y joignent. Grâce à un modèle novateur d’affaires, les domaines gratuits génèrent une exposition et des revenus pour les pays partenaires ce qui a un impact réel au niveau local et à l’étranger.

Les services de Freenames seront lancés durant la prochaine réunion de l’ICANN qui aura lieu le 24 Mars 2014 à Singapore. Afin de préparer le lancement et d’avoir une présence locale en Afrique, Freenom a ouvert un bureau à Dakar au Sénégal.

La révolution du gratuit durant la dernière décennie a permis à des milliards de personnes d’être présentes sur internet et de s’exprimer.

(Source : Social Net Link, 28 novembre 2013)

Post-Scriptum

À-propos de Kheweul

Kheweul.com SA est un registre accrédité par l’ICANN basé au Sénégal. Kheweul offre des solutions d’hébergement avec une variété de plans et solutions de programmations de scripts, de certificats SSL et du commerce électronique. Kheweul offre ses services partout en Afrique. Il a reçu le prix Africa Domain Name Industry Award 2013, décerné par l’AFTLD, l’Internet Society, la communauté DNS et l’ICANN.

À-propos de Freenom

Freenom est un opérateur de registres pour les domaines de premier niveau. Freenom offre une solution complète pour tous les domaines de premier niveau avec un DNS sûr et stable, le nuage AnyCast Cloud, un système d’enregistrement rapide et un modèle d’affaires unique établi autour des noms de domaine gratuits. Freenom gère plus de 20 millions noms de domaines actifs et il est considéré comme le plus grand opérateur de registre après .COM. Freenom, connu dans le passé sous le nom « Freedom Registry » a son siège à Amsterdam, Pays Bas mais il possède des bureaux satellites à Palo Alto (États Unis) et à Dakar(Sénégal).

À-propos de Freenames

Freenames est une co-entreprise entre Kheweul et Freenom ; elle permet aux individus et aux entreprises en Afrique d’avoir une présence sur internet avec un nom de domaine gratuit. A partir de Mars 2014, un outil novateur de construction de site web sera disponible sur le site ce qui permet à n’importe quelle personne disposant d’un smart phone, d’une tablette et d’un ordinateur de créer une présence électronique gratuite.

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)