twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Important déficit de data centers en Afrique subsaharienne

mercredi 27 juin 2012

BroadGroup, un cabinet britannique d’audit et de conseil, encourage dans un récent rapport les pays d’Afrique subsaharienne à développer des centres de données pour accélérer leur développement. Les pays africains, singulièrement les pays de l’Afrique subsaharienne, sont nettement sous-équipés, en centres de données, selon BroadGroup.

En dehors du Kenya, du Nigéria et de l’Afrique du Sud, révèle la société d’audit et de conseil, aucun autre pays d’Afrique subsaharienne n’est suffisamment équipé en centres de données, des infrastructures conçues pour le stockage, le traitement et la distribution des données.

De telles lacunes, indique le rapport, peuvent entraver le développement du secteur des technologies de l’information et de la communication et, plus globalement, la croissance économique dans les pays concernés.

Un des rédacteurs de l’étude de BroadGroup, Alex Preston affirme que « l’arrivée du câble WACS et celle envisagée du câble BRICS devant relier entre eux les pays émergents [dont fait partie l’Afrique du Sud] permet désormais à la région de bénéficier d’une connectivité encore jamais atteinte. Du coup, grâce à la baisse importante du coût de la bande passante dans les prochaines années, les centres de données [il y en a une cinquantaine en Afrique du Sud] joueront un rôle éminent au niveau de la croissance économique durable de la région ».

(Source : Agence Ecofin, 28 juin 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)