twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Arrivée de SUDATEL : la marque EXPRESSO pour bousculer la hiérarchie

mardi 13 janvier 2009

« Expresso Sénégal », c’est avec cette nouvelle marque que SUDATEL, le 3è opérateur de téléphonie mobile du Sénégal compte pénétrer le marché national. SUDATEL qui a démarré hier ses activités après l’acquisition de sa licence en septembre dernier, à hauteur de 200 millions de dollars (environ 90 milliards Fcfa), entend opérer aussi bien sur le mobile, le fixe que l’internet via une technologie de pointe appelée CDMA dont selon son directeur général, Emmanuel Hamez, a plus de capacité de couverture que le GSM. 

Attendu depuis le mois de septembre 2007 dernier après l’acquisition de la troisième licence de téléphonie au Sénégal, à hauteur de 200 millions de dollars (environ 90 milliards Fcfa), SUDATEL a enfin démarré ses activités hier. A ce sujet d’ailleurs, le directeur général Emmanuel Hamez tient à préciser que la somme qui a servi à l’achat de cette licence globale, « proviennent uniquement des profits générés par la filiale Sudani et la vente de Mobitel à Zain ». M. Hamez souligne également que la somme consentie permet d’investir moins du fait de la haute technologie utilisée. Ce qui constitue selon lui, un investissement stratégique au Sénégal pour une durée de 25 ans et qui sera très vite rentabilisé.

S’agissant des offres d’emplois, le directeur général d’EXPRESSO Sénégal parle d’une centaine d’emplois directs dont 95 % réservés au sénégalais, sans compter les profits tirés de la sous-traitance avec les entreprises de la place et des partenaires chinois. Pour le démarrage des activités, SUDATEL dit avoir investit dans la couverture de territoire national avec l’installation de 260 sites d’émission, de 6 points d’interconnexion et d’un réseau de transmission IP. EXPRESSO s’appuie aussi sur une technologie de pointe appelé CDMA qui selon M. Hamez a deux à trois fois plus de capacité de couverture que le GSM. D’où la couverture du réseau sur toute l’étendue du territoire national dès le lancement des activités avec une technologie 3G et réseau fiable.

Pour ce est de la tarification, EXPRESSO dit privilégier la simplicité et la transparence en appliquant « la vérité des prix ». Ainsi, la facturation des appels est de 1,5 f la seconde vers tous les réseaux mobiles comme fixe. Pour l’international le tarif est de 3 F la seconde à toutes les heures. Selon la responsable commerciale, Fatou Sow Kane, ce qui se fait de mieux actuellement. En plus, elle annonce que le crédit sera à durée illimité ainsi que la réception d’appel et que le transfert de crédit est gratuit. Histoire de faire rêver les premiers abonnés, comme indique le slogan « Osez rêver », les appels EXPRESSO sont gratuites jusqu’au 31 janvier 2009.

Babacar SOW

(Source : Réussir, 13 janvier 2009)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)