twitter facebook rss

Opportunités

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appel à communications : Dakar LegalTech Forum [Date limite : 15 octobre 2019]

mardi 27 août 2019

L’Université virtuelle du Sénégal co-organise, avec LegalTech Africa et Seraphin Legal, les 29 et 30 Octobre 2019, le Dakar LegalTech Forum, cadre international de rencontres, d’informations et de formations sur le Droit et les TIC.

La révolution numérique a engendré une transformation du rapport à toutes les professions. L’intrusion de l’internet dans le champ professionnel a eu comme conséquence un bouleversement tant du mode de travail que de l’organisation du temps de travail. En réduisant les distances et la pénibilité de l’activité humaine, le digital engendre une nouvelle disruption, en même temps qu’il crée à la fois des besoins et des acteurs nouveaux. Cette réalité disruptive contraint le Droit en lui exigeant de nouvelles compétences, des forces d’adaptation et de résilience, étant entendu que le savoir, le savoir juridique y compris, obéit à une logique non exclusive, pour ainsi dire s’est démocratisé.

Lire aussi : Sénégal- Ouverture officielle de la formation Legaltech à l’UVS Cette occurrence interpelle les professionnels du Droit (les avocats, les magistrats, notaires, huissiers) qui font face aux défis liés à l’intrusion des TIC dans leur champ de compétence. Le savoir juridique est devenu compétence juridique, avec son objectivation par des procédés informatiques, il est devenu accessible et aisément mobilisable Ces professions, réglementées, monopolistiques, organisées autour d’Ordres, s’en retrouvent déconcertées face au questionnement nécessaire sur leur avenir. Dès lors, le rapport tant du professionnel que du profane au Droit est bouleversé, dans un contexte de digitalisation. Conclure un contrat, qui se veut smart, obéit aux procédés informatiques basiques du if…then. On assiste à un renouveau de la causalité comme présupposé épistémologique, un regain de la cause et des effets, pour paraphraser J. Pearl et D. McKenzie. L’intelligence artificielle et la Blockchain modifient l’exercice des professions de certification et d’authentification (notaire).

Dakar Legaltech Forum vise les objectifs spécifiques suivants :

− Présenter les enjeux liés à la transformation numérique du monde du Droit en Afrique ;

− Explorer les nouveaux métiers envisageables grâce au mariage entre le Droit et l’informatique ;

– Favoriser la rencontre entre juristes et informaticiens autour du développement de projets SMART ;

– Apporter des solutions concrètes et efficaces aux problématiques complexes que le droit pose (accès au droit, formalisation de l’économie, traçabilité des transactions, facilitation du financement, lutte contre la corruption, sécurisation de la propriété),

– Favoriser la création de Legal startup africaines.

5 Dakar Legaltech Forum prendra la forme d’une série de Tables rondes et d’une session de formation au bénéfice des étudiants de la Licence LegalTech de l’UVS. La formation sera assurée par les experts de LegalTech Africa et de Seraphin Legal, entreprise legalTech majeure en France, qui partagera des outils pratiques aux étudiants. Les Tables rondes se tiendront à l’Espace numérique ouvert (ENO) de Mermoz, à Dakar, les 28 et 29 octobre 2019. Les discussions porteront sur les thèmes suivants :

• La transformation digitale du monde juridique en Afrique : enjeux et perspectives ;

• Sécurisation et valorisation des actifs immatériels à l’ère de l’open initiative ;

• Les nouvelles technologies : usages et réglementation en Afrique ;

• Le développement de l’entrepreunariat digital en Afrique : atouts et faiblesses ;

• Smarts contracts et intelligence artificielle ; • Open innovation (innovation partagée) et Droit ;

• La digitalisation des procédures administratives et judiciaires (RCCM, Rôle, Open data des décisions de justice). Les personnes souhaitant communiquer lors des Tables rondes sont priées de bien vouloir adresser leur proposition de communication de maximum 1 page, indiquant leur nom, prénom et affiliation institutionnelle. La proposition visera le thème dans lequel elle souhaite être intégrée.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter le site : https://dakarlegaltechforum.uvs.sn ou appelez au +221 77 241 60 27.

Date limite de réception des propositions : 15/10/2019 Les propositions de communications orales ou posters sont à envoyer à : dakarlegaltechforum@uvs.edu.sn ou à

Adèle SAMBOU : adele1.sambou@uvs.edu.sn ;

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)