twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire ARTP – Détournements de deniers publics, corruption passive, concussion et faux et usage de faux : Ndongo Diaw, Yaké Bâ et Léon Patrice Sagna en prison à Rebeuss, Moustapha Yacine Guèye…libre

mardi 3 juillet 2012

Après une semaine de vrai-faux suspense, le Doyen des juges Mahawa Sémou Diouf a enfin scellé le sort de Ndongo Diaw, Amadou Yaké Bâ et Léon Patrice Sagna. Placés sous mandat de dépôt et conduits à la prison de Rebeuss, ils ont pris le chemin inverse de Moustapha Yacine Guèye qui aurait versé plus d’un milliard de francs Cfa de caution pour bénéficier d’une liberté provisoire.

La scène est triste. Pleine d’émotions, elle a ému les âmes sensibles présentes devant la cave du tribunal de Dakar. La détresse de cette femme moulée dans un ensemble brodé rose a titillé, hier, la sensibilité de plus d’un. Son mari placé sous mandat de dépôt par le Doyen des juges, Mahawa Sémou Diouf, elle a dû mal à supporter cette claque du destin. Se faisant discrète depuis un bon bout de temps, elle a craqué lorsque qu’une voix, venant de la cave, s’est fait entendre : « Appelez son épouse, il (Ndongo Diaw, ex-Directeur général de l’Artp) veut la voir avant de partir. » De partir pour la prison de Rebeuss, après la signification de sa mise sous mandat de dépôt par le Doyen des juges d’instruction dans le dossier à tiroirs de la gestion de la surtaxe des appels entrants au Sénégal. Une sale affaire de présumés détournements de milliards de francs Cfa, impliquant une transaction entre la société Tre de l’homme d’affaires Cheikh Amar et l’ancienne équipe dirigeante de l’Artp sous Abdoulaye Wade. « Ndongo Diaw est poursuivi pour 5,3 milliards FCfa, tandis que le comptable est en prison pour 1,8 milliard FCfa », souffle un proche du dossier.

Assise à l’écart, traits figés par la douleur, Mme Diaw a du mal à se lever. Les yeux engorgés de sang, visage défait, l’épouse meurtrie semble avoir beaucoup pleuré. Soutenue par un proche et pressée par le responsable de la cave, la belle au teint clair rejoint le bus transportant les prévenus. Tremblant comme une feuille, elle a fait un dernier « au revoir » à son époux qui effectuait ce voyage honni à Rebeuss. Alors que les proches de l’ex-directeur de l’Artp Ndongo Diaw et du responsable financier de l’agence, Léon Patrice Sagna, attendaient la sortie du bus de la honte, la femme du comptable de l’Artp, horrifiée par cette séparation brutale que venait de lui infliger la Justice sénégalaise, éclate en sanglots. « C’est la femme de Mamadou Yaké Bâ », souffle-t-on. En posant un œil accablé sur son mari au milieu des prévenus, elle a littéralement craqué.

De loin, quelques avocats de la défense, impuissants, regardent ce tableau insoutenable. Depuis le matin de ce lundi, ils n’ont cessé de faire des va-et-vient pour tenter de sauver leurs clients des griffes de Dame justice. Ndongo Diaw et le gérant de Magal Holding Trading, Moustapha Yacine Guèye, présentés dès les premières lueurs de la journée au juge, sont revenus vers 16H à la cave. 1H30mn plus tard, via une porte dérobée, et accompagnés de Mamadou Yaké Bâ et de Léon Patrice Sagna, ils ont rallié le bureau du juge d’instruction du Premier cabinet, Mahawa Sémou Diouf. Qui les a, hormis le veinard Moustapha Y. Guèye (voir ci-contre, Ndlr) qui aurait cautionné 1,5 milliard de francs pour bénéficier d’une liberté provisoire, placés sous mandat de dépôt. Inculpés des délits de détournements de deniers publics, corruption passive, concussion et faux et usage de faux dans un document administratif, ils auraient pourtant, selon une source proche du dossier, tous nié les faits qui leur sont reprochés. Sans convaincre. Pour l’instant, du moins.

T. Marie Louise Ndiaye

(Source : Le Quotidien, 3 juillet 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)